L’expérimentation de la Carte Vitale Numérique du Bâtiment a démarré.

 

Cette appellation ne sera pas retenue mais elle est parlante car il s’agit de fournir un document numérique qui suit le bâtiment pour des actions de réhabilitation et de meilleure gestion.
Cet outil sera obligatoire dans les logements neufs début 2017, d’où l’intérêt de tester la démarche.

Ce projet est réalisé dans le cadre des tâches TIPEE pour l’ADEME en collaboration avec NOVABUILD (pour la zone Pays de la Loire).
Après une première étape de détermination des données utiles pour la carte vitale nous avons commencé les récoltes de données.

En Pays de la Loire, le panel testé est la maison individuelle, dans notre région, ce sera le collectif.
Les bailleurs engagés dans la démarche sont Habitat 17, l’OPH de l’Angoumois et Rochefort Habitat Océan. La récolte a démarré avec les deux bailleurs de Charente-Maritime.
Avec le bon interlocuteur, les données (surtout techniques) sont très aisées à obtenir. Reste à savoir comment acquérir les données d’occupants et quelle est leur perception de cette démarche.

La seconde étape consistera à connaître la disponibilité de l’ensemble des données dans les documents du bailleur, l’utilité de l’outil pour celui-ci et l’articulation possible de cette carte vitale avec les outils existants.
Mais l’intérêt principal reste l’existant, d’où notre démarche de déterminer quels seront les apports attendus pour les remonter au Ministère.

Nous vous informerons des résultats de l’étude qui se terminera fin juin et des suites probables.