GT Aménagement

Proposée sous forme de table ronde, cette rencontre avait pour objectif de comprendre ce qui caractérise l’agriculture urbaine, de préciser ses enjeux et d’identifier les pistes de projets « gagnant-gagnant » pour la collectivité et les porteurs de projet. Eclairage par Linda Bedouet de Fermes d’Avenir et zoom sur le Grand Périgueux et l’agglomération rochelaise au programme.

Dans le cadre du Groupe de travail « Aménagement Durable », le sujet de l’agriculture (péri)-urbaine dans les projets d’aménagement a suscité de l’intérêt ce 30 octobre dernier à La Rochelle.

GT Aménagement #1Ce sujet est crucial dans un monde où plus de 50 % des humains habitent en ville. L’enjeu alimentaire est également au cœur des préoccupations dans un pays ou le degré d’autonomie des 100 premières aires urbaines française est de 2,1 % en 2016. Les urbanistes, constructeurs et citadins souhaitent également réconcilier la ville et la nature. Mais comment faire ? Apporter des éléments de réponses était l’objectif de ce GT.

 

Retour sur cette rencontre riche en échanges…

 

GT Aménagement #1En préambule, Linda Bedouet de l’association Fermes d’avenir a fait un point sur l’agroécologie, la permaculture, les micro-fermes urbaines… Et expliqué comment ces nouveaux modèles (et philosophies de vie) peuvent répondre à des projets alimentaires territoriaux et propose une activité économique viable pour ses porteurs de projet.

En guide d’exemple porté par un territoire, Alain Daneau, Administrateur de Terre de Lien Aquitaine et salarié au lycée Agricole de Périgueux, a témoigné de la mise en place d’espaces tests agricoles sur 20 ha acquis par l’Agglomération, autour d’un projet multi-acteurs. « Avancer en marchant » semble être l’option prise par tous ces acteurs qui viennent ainsi de créer une légumerie pour alimenter plus facilement les cantines scolaires.

Jean-François Fountaine, Maire de La Rochelle et Président de l’Agglomération de La Rochelle, a également témoigné de la dynamique entamée localement sur ce sujet dans le contexte de mise en place du PLUI.

Alain Drapeau, Maire de Puilboreau et élu communautaire délégué « Agriculture urbaine et  Circuits courts » a confirmé la mise en place d’un groupe de travail « agriculture de proximité » avec une diversité d’acteurs locaux déjà identifiés. Une pépinière agricole est également dans les sujets de réflexion.

GT Aménagement #1

Retrouvez ces initiatives et bien d’autres encore sur le territoire dans le rapport issu d’une mission confiée à l’association IUFN par la DRAAF Nouvelle-Aquitaine en juin 2016 : « Territoires pilotes en matière de réflexion sur la gouvernance alimentaire – Nouvelle-Aquitaine. »