Réemploi dans la construction

Réemploi dans la construction

Réemploi des matériaux de la construction : dernière tendance low tech

 

Le bâtiment génère plus de 42 millions de tonnes de déchets soit 13% des déchets produits en France.

Le coût de gestion s’élève à 2.54 milliards d’Euros pour les entreprises.

Après les travaux publics c’est la filière la plus polluante en déchets.

Alors que les Travaux Publics ont déjà innové sur le sujet et traitent leurs déchets dans leur processus de construction, le bâtiment n’a pas encore opéré sa mue.

Il y a pourtant de grands enjeux.

 

Enjeu 1 : Production de déchets

Pour réduire la production de déchets, il est impératif de favoriser la réhabilitation, le réemploi, puis le recyclage.

Les bâtiments doivent être durables, flexibles et facilement démontables afin de favoriser le réemploi et le recyclage.

Enjeu 2 : Empreinte carbone

Les nouvelles démarches d’E+C- ou d’ACV objectivent l’impact carbone de la construction maintenant que nous avons fait de grands progrès dans son exploitation.

Cela génère un changement pour les professionnels dans leur manière de voir la construction. Outre le choix de systèmes sobres en carbone comme pour la construction paille, les démarches d’économie circulaire et de réemploi peuvent générer de gros gains. En effet, la production de matériau demande beaucoup d’énergie qui jusqu’à maintenant était peu prise en compte dans la conception.

Enjeu 3 : Prélèvement des ressources

Les ressources non-renouvelables sont par essence épuisables, nous voyons déjà les problèmes liés à la surconsommation de sable.

Le réemploi et le recyclage permettent de ne pas prélever des ressources. Nous nous rendons compte que la déconstruction génère beaucoup de ressources potentielles qu’il serait pertinent d’utiliser.

Enjeu 4 : Social

L’économie circulaire génère beaucoup d’emplois sociaux et solidaires. Le bâtiment est un peu en reste sur ce sujet. La récolte, le stockage et le traitement des produits sont pourtant générateurs d’emplois locaux.

D’ici 2020 (c’est demain !) il sera obligatoire de valoriser 70% des déchets du bâtiment, nous voyons que le réemploi ou le recyclage sont des solutions pour répondre à ces enjeux.

C’est pourquoi le Cluster Eco-Habitat ainsi que des acteurs locaux et nationaux se mobilisent pour encourager les initiatives.

Cela commence par le fait de programmer des opérations avec du réemploi maîtrisé et de qualité, mais aussi par la mise à disposition de matériaux de déconstruction auprès de plateformes numériques et le montage de plateformes physiques sur le territoire.

Tout ceci constitue un champ d’expérimentations, d’innovations et de caractérisations au service du Low Tech. Bref, tout un programme.

Pour vous permettre de monter en compétence sur le sujet, le Cluster Eco-Habitat a sollicité Julie BENOIT de Bellastock pour dispenser une formation sur le réemploi de matériaux de construction les 21 & 22 Mai à Poitiers.

>> Inscription <<


 

Pour vous rendre compte de l’évolution rapide sur le sujet, retrouvez la veille du Cluster Eco-Habitat sur la Santé et la Performance environnementale : cliquez-ici