CEREMALe CEREMA, centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement
… Plus de 3000 experts répartis sur le territoire.

Interview d’Andrés LITVAK, Responsable du Groupe Bâtiment – CEREMA SUD-OUEST

Quel est l’histoire et l’activité du CEREMA ?

Le CEREMA est un centre d’études et expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement. C’est un établissement public crée le 1er janvier 2014 par une loi et issu de la fusion de 11 services de l’état : les 8 CETE (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement), le CERTU, le CETMEF et le CETRA, différents services qui traitent de problématiques d’aménagement du territoire au sens très large.
Le CEREMA intervient au plus près des territoires et des acteurs publics, en appui à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques dans les domaines du développement durable.
Ce nouvel établissement public à caractère administratif (EPA) est placé sous la double tutelle du ministère de l’écologie et du ministère du logement. Il développe des relations étroites avec les collectivités territoriales. En effet, l’Etat et les collectivités territoriales siègent conjointement aux conseils d’administration et conseils stratégiques du CEREMA.
Le CEREMA constitue un centre de ressources et d’expertises scientifiques et techniques interdisciplinaires aux services de l’état et des collectivités territoriales dans les domaines du développement durable.
Il couvre ainsi toutes les thématiques au sens large de l’aménagement du territoire et en particulier la construction. Au total sur le territoire, cela représente 3000 collaborateurs dont environ 10 % sont des spécialistes de la construction et du bâtiment. Avec un focus très fort donné à la construction durable.

Les 3 missions prioritaires du CEREMA en matière de construction :

  • Le contrôle règlementaire des règles de construction ;
  • L’assistance technique et l’AMO auprès des acteurs de la construction ;
  • L’innovation et la recherche et les retours d’expérience d’opérations de démonstration.

 

Quelle est votre clientèle ?

Si historiquement le CEREMA est tourné vers les services de l’état, son projet stratégique le pousse aujourd’hui à développer son offre de service vers les collectivités territoriales et plus largement auprès des professionnels de la construction.

Quels changements observez-vous ces dernières années et comment les anticipez-vous en interne ?

De par sa fusion avec les 11 services évoqués ci-dessus, le CEREMA vit une véritable mutation. En terme de développement de l’offre de service, les missions d’accompagnement des acteurs au niveau local permettent d’apporter une expertise opérationnelle de terrain pour le développement de produits et de process innovants (matériaux bio- sources, qualité de l’air intérieur, efficacité énergétique sur des opérations de démonstration).

Avez-vous des exemples de réalisations intéressantes à partager ?

Gourdel'ARcheNous suivons par exemple une opération publique expérimentale en béton de chanvre dans un centre socio-culturel en Dordogne. Avec une instrumentation métrologique, nous avons suivi le comportement hygrothermique des murs en matériaux biosourcés en partenariat avec la ville de Périgueux, l’agence d’architecture DAUPHIN et les Chaux de St Astier.

 

DURABILITAIRAutre exemple : nous menons actuellement une recherche, pour le compte de l’ADEME et du ministère de l’écologie et du développement durable, sur la durabilité des produits d’étanchéité à l’air de la construction avec quatre partenaires nationaux (projet DURABILITAIR). Nous caractérisons à la fois sur site et en laboratoire le vieillissement des produits et assemblages et leurs performance d’étanchéité à l’air dans le temps. C’est un projet de 3 ans et l’étude finale sera livrée en 2018.

Que vous apporte une structure comme le CLUSTER ECO-HABITAT ?

Tout d’abord, la mise en réseau qui nous permet de rencontrer facilement des maîtres d’ouvrage et d’expliquer notre domaine d’expertise.
C’est aussi la possibilité de construire des partenariats avec les adhérents du Cluster.
C’est enfin la possibilité de co-construire des évènements sur l’animation interprofessionnelle à un niveau régional. Le prochain rdv est fixé le 18 octobre à Limoges pour une journée technique interrégionale sur la gestion de patrimoine immobilier et la transition énergétique avec la présentation de démarches et des outils d’accompagnement des professionnels.

Propos recueillis le 8 septembre 2016.
www.cerema.fr